Un goût d’été : le barbecue de jardin

Barbecue cuisine extérieure

L’été, pour moi, c’est le temps des grillades… Trop gâtée dans mon enfance, avec des étés ensoleillés et des côtes d’agneau qui enfumaient le voisinage,  j’avoue qu’aujourd’hui j’ai un gros faible pour la cuisine au barbecue.

Un barbecue, oui, mais lequel ?

Bien sûr, je rêve d’avoir une cuisine extérieure pour l’été, comme dans les revues américaines. Un coin bien aménagé pour cuisiner à l’air libre et sans entraves, avec barbecue, évier et plan de travail. Mais en attendant, je me contenterais d’un modeste barbecue. Enfin, modeste ? Il faut qu’il puisse nourrir une dizaine de personnes, tout de même. Selon mes renseignements, c’est possible avec un barbecue de 57 cm de diamètre, alors, tout n’est pas perdu !

À peine l’ai-je mentionné devant les futurs convives qu’un vif débat s’est engagé : barbecue à charbon, ou à gaz ?

Le barbecue à gaz, simple et propre

Le barbecue à gaz a ses adeptes, notamment parce qu’il est prêt très rapidement : dès qu’on l’allume, on peut y placer merguez et côtelettes, tout est prêt. Cela me rappelle la veille angoissée autour de la braise qui n’est jamais prête. Sans oublier le temps (interminable, quand on a faim) passé à attendre que le feu parte et que la braise apparaisse, avant de pouvoir y placer le moindre petit morceau de viande…

Comme mes amis me l’ont expliqué, le barbecue à gaz a des avantages : en plus d’être prêt tout de suite, il est facile à nettoyer. La pierre de lave (qui remplace les braises) absorbe la graisse qui coule. Il vous suffit ensuite de la faire chauffer bien fort pour brûler la graisse restant sur les grilles : une sorte de pyrolyse, en fait.

Le parfum de la cuisson au charbon de bois…

Mais – après un débat animé – il apparaît que le barbecue à charbon, souvent plus petit, se défend encore bien. Une fois que l’on a pris le tour de main pour allumer le feu et préparer la braise, il donne à la viande un petit fumet… Ce qui fait justement tout le charme du barbecue. Selon les amateurs, rien ne remplace le parfum de la viande cuite au charbon de bois !

Alors, à gaz, ou à charbon ? Mon choix n’est pas encore fait… mais l’idée du barbecue, quelle que soit sa combustion, me met déjà l’eau à la bouche !

Barbecue charbon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s